Nous utilisons des cookies afin d'optimiser la conception et la performance de nos sites internet. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus sur nos cookies et la manière dont nous les utilisons.

Actualités et Événements...

Retour aux Actualités 20/07/2016

BraceCare : un bracelet pour assurer le suivi des patients du cancer

La Tribune de Lyon a récemment consacrée un article à BraceCare, une start-up fondée par trois étudiants d’emlyon business school dans son numéro 553. Découvrez- le ci-dessous (article rédigé par Thomas Freneat)

« Un malade sur deux prend mal son traitement ». C’est de ce constat qu’est née BraceCare, une start-up fondée par trois étudiants d’emlyon business school. Les jeunes entrepreneurs conçoivent actuellement un bracelet qui, couplé avec une application, devrait simplifier la vie des patients.

D’abord, il agit comme un filet de sécurité. « Certains patients ont tendance à négliger leurs douleurs. Or un cancer bien pris en charge ne doit pas faire mal. Cette négligence est à l’origine de situation d’urgence ». explique Hugo Belin, l’un des cofondateurs. Cet objet mesure les données physiologiques, comme le pouls ou la température corporelle, et analyse l’état du patient. En cas de problème, il prévient à la fois le concerné et l’équipe médicale. Dans ce cas, BraceCare est particulièrement utile dans les déserts médicaux. De plus, elle est dotée d’un système de géolocalisation afin de trouver les hôpitaux et médecins les plus proches à tout moment.

L’application aide les patients à prendre leur traitement correctement. « Aujourd’hui, plus besoin de rester des mois à l’hôpital. Souvent, les malades sont renvoyés chez eux, avec une multitude de cachets à prendre selon des heures et situations précises. », explique Vladimir Bouillet. Pour les entrepreneurs, ces nouveaux traitements à prendre chez soi sont trop complexes à suivre, et créent

une distance entre le médecin et le patient. L’application indique précisément au patient quand et comment prendre son traitement. « Le but est d’éviter les oublis et les erreurs. » continue Hugo Belin. Encore au stade de projet, un prototype du bracelet devrait être prêt au printemps 2017.

Retrouvez également l’article : BraceCare remporte le Grand Challenge du Conseil en management

Accès aux archives


Flux RSS Actualités
Flux RSS Evénements