Nous utilisons des cookies afin d'optimiser la conception et la performance de nos sites internet. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus sur nos cookies et la manière dont nous les utilisons.

Actualités et Événements...

Retour aux Actualités 18/01/2016

« Le Web Summit c’est le festival de Cannes de l’entrepreneuriat tech ! »

Du 3 au 5 novembre 2015, s’est tenue à Dublin la cinquième édition du Web Summit. Au cours de ces trois jours, plus de 250 entreprises high-tech françaises (dont 190 startups) se sont réunies pour faire du « réseautage » au niveau mondial.
Jimmy Brumant (Diplômé 2015 du Programme I.D.E.A.) et Nessim Zouaoui (en dernière année du Programme I.D.E.A.), et co-fondateurs de Hency, ont eu la chance de faire partie de cette aventure extraordinaire.
 

Qu’est-ce que Hency ?

N.Z. : Nous simplifions l’organisation de soirées en appartement afin de créer une option alternative à la soirée classique qui commence au bar du coin et qui se termine en boîte de nuit. 

Nous sommes 3 co-fondateurs, moi-même tout juste diplômé du Programme I.D.E.A, Nessim Zouaoui en dernière année du Programme I.D.E.A et le troisième associé, Alexandre Sart travaillant dans l’évènementiel à New York.  
Notre startup se situe actuellement dans l’incubateur d’EMLYON Business School et nous bénéficions en parallèle de l’accompagnement pédagogique du Programme I.D.E.A qui nous permettra de bénéficier d’une « double incubation ».

Comment avez-vous fait pour que votre startup soit sélectionnée à cette édition du Web Summit ?

J.B. : Pour nous, comme pour les 15,000 autres startups qui ont postulé au programme alpha, l’important n’était pas le projet mais l’équipe. Le jury cherche à savoir si l’équipe est solide et à la hauteur du projet. La sélection s’est déroulée en deux étapes, d’abord un dossier à envoyer puis oral téléphonique d’une demi-heure avec un jury. Cette sélection a été un vrai cadeau pour nous puisque on s’est vu offrir un stand d’une valeur de 18,000€ au milieu de milliers d’investisseurs, de décideurs du monde de la tech et d’entrepreneurs qui peuvent devenir des partenaires potentiels.

Le WS est l’événement européen de référence pour le numérique, attirant des startups, mais aussi des géants comme Google, Amazon et Facebook. Qu'en attendiez-vous?

N.Z. : Le Web Summit c’est le festival de Cannes de l’entrepreneuriat tech, petits et grands se rencontrent et parfois des miracles ont lieux dans les coulisses. Il s’agit du plus gros regroupement web du monde avec  plus de 40,000 personnes qui sont les têtes pensantes et les mains faisantes du web. Par exemple, UBER a pu devenir le géant que l’on connait suite à leur rencontre avec Goldman Sachs au Web Summit. Après quelques heures de discussions (et quelques bières) ils ont levé leurs premiers 37 millions de dollars !

Dans quel état d’esprit vous y êtes vous rendus?

J.B : C’est un endroit où « tout peut arriver ». Le but principal est de forger un réseau, rencontrer des acteurs incontournables, recevoir des conseils avisés et participer aux workshops, etc… Nous voulions aussi porter haut les couleurs de la French Tech et d’EMLYON Business School.

Quels ont été les moments les plus forts pour vous ?

N.Z. : Nous avons pu discuter avec une dizaine d’investisseurs en fond d’amorçage. Tous ont manifesté de l’intérêt, mais deux semblent particulièrement motivés. Tout vient à peine de commencer !

Quels enseignements appris à EMLYON vous sont le plus utiles dans la création/développement de votre startup ?

J.B : Sans hésitation le Design Thinking, auquel nous avons été formés au Programme I.D.E.A. Puisque l’on s’adresse à un marché qui n’existe pas encore, celui des soirées en appartement, il est impossible de réaliser une étude de marché classique ou d’appliquer une approche traditionnelle. Les cours d’anthropologie et de design nous permettent d’entrer en empathie avec les utilisateurs et donc de construire une solution désirable. La vie associative est aussi une formidable école de l’entrepreneuriat lorsque l’on a la liberté d’y créer de nouveaux projets.

Je profite de cette interview pour faire passer un message : Nous cherchons des bêta-testeurs ! 

Pour les Lyonnais qui souhaitent tester le concept inscrivez-vous ici :http://hency.com

http://hency.com Facebook

Accès aux archives


Flux RSS Actualités
Flux RSS Evénements