Nous utilisons des cookies afin d'optimiser la conception et la performance de nos sites internet. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus sur nos cookies et la manière dont nous les utilisons.

Actualités et Événements...

Retour aux Actualités 15/03/2017

Olivier, étudiant "embassadeur" du Mastère Spécialisé ® Management des Entreprises du Vivant et de l'Agroalimentaire, revient sur sa participation au challenge Agorize.

Olivier a récemment participé au challenge d’open innovation, Agorize. Son équipe a terminé 3e sur 210. Pour nous, il revient sur cette expérience enrichissante.  

Présentez-vous en quelques lignes  (parcours, expérience, statut…)
Je m’appelle Olivier Menard, je suis étudiant en 6e année de pharmacie à la faculté de Lyon et je termine actuellement mes études avec le Mastère Spécialisé ® en Management des Entreprises du Vivant et d l’Agroalimentaire (MS MAEVA). 

Je viens du Beaujolais, plus précisément de Villefranche sur Saône. Au cours de mon cursus de pharmacie, j’ai effectué un stage chez Merck dans la Business Unit Oncologie où j’exerçais la fonction d’Assistant Chef de Produit. Mon travail était essentiellement axé sur le marketing opérationnel. C’est grâce à ce stage que j’ai réalisé que je voulais travailler dans le domaine du marketing et c’est pour cela que je me suis orienté vers emlyon business school.

Comment avez-vous entendu parler du challenge d’open innovation Agorize?
J’ai entendu parler de ce challenge par un ami également étudiant en école de commerce, à l’ESSEC. Il m’a tout expliqué (organisation, but des challenges, gains possibles etc.) et j’ai même eu la chance d’être choisi comme ambassadeur de mon école pour Agorize. Le sujet du challenge m’intéressait tout particulièrement, au vu de mon background, puisqu’il s’agissait de « révolutionner » le parcours de soin du patient.

Qu’est-ce qui vous a incité à y participer ?
Tout d’abord, l’envie d’imaginer et pourquoi pas de créer une solution qui permettrait d’améliorer le parcours du patient. Ensuite, l’opportunité de se faire repérer par des acteurs clés du monde de la santé. Pour finir, les gains sont aussi non négligeables (on peut gagner jusqu’à 10 000€ de chèques cadeaux) !

Pouvez-vous nous en dire plus sur le projet que vous avez présenté dans le cadre de ce challenge ?
Pour faire simple, il s’agit de dématérialiser l’ordonnance. En effet, le format papier paraît obsolète de nos jours où tout est connecté et pour diverses raisons : perte de l’ordonnance, falsification, traçabilité…. 

Notre solution propose de générer un QR code via le logiciel de prescription du médecin qui serait imprimé directement sur l’ordonnance papier et parallèlement d’envoyer ce même QR code au pharmacien sur son logiciel de délivrance et au patient sur une application mobile. Ceci permettrait d’une part de suivre indirectement l’observance en vérifiant le nombre de renouvellement de l’ordonnance et d’autre part de faciliter la transmission des informations entre les professionnels de santé tout en empêchant  toute falsification d’ordonnance et en simplifiant les démarches quant à une éventuelle perte de cette dernière.

Comment s’est déroulé le challenge (qualifications + finale) ?
Nous devions d’abord présenter notre concept sous forme de PowerPoint en maximum de 5 slides. Ensuite, le jury présélectionnait 20 équipes pour l’étape suivante. Lorsque nous étions présélectionnés, nous pouvions étoffer la présentation de notre concept jusqu’à 10 slides. Enfin, le jury sélectionnait  5 équipes dites finalistes et nous étions invités à présenter notre projet à Paris devant le jury et les autres équipes finalistes.

Qu’avez-vous retiré de cette expérience ? Y-a-t-il  un élément qui vous a particulièrement marqué ?
Sur le plan personnel, j’en ressors grandi car cela m’a sorti de ma zone de confort de monter à Paris présenter un projet devant un jury reconnu (doyen de la faculté de médecine de Paris, représentants de Cegedim, Groupe Pasteur, Doctissimo, Elsevier Masson…). Sur le plan professionnel, je repars avec la 3e place sur 210 équipes, de nombreuses cartes de visites et une belle expérience en travail d’équipe.

Accès aux archives


Flux RSS Actualités
Flux RSS Evénements