Nous utilisons des cookies afin d'optimiser la conception et la performance de nos sites internet. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus sur nos cookies et la manière dont nous les utilisons.

Actualités et Événements...

Retour aux Actualités 07/04/2016

Rémy Guyot, étudiant du MS Ingénierie Financière, revient sur sa conférence avec le Gouverneur de la Banque de France

Parlez-nous brièvement de vous

J’ai 24 ans, et je suis actuellement élève en Mastère Spécialisé Ingénierie Financière.

J'ai intégré emlyon business school après un diplôme de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne, spécialisation Génie Industriel option Supply Chain Management

Au cours des cinq dernières années, j'ai accumulé un grand nombre d’expériences, principalement dans la gestion de projet, en France, et à l'international. J’ai travaillé à AREVA, en France et en Chine, dans le département des Réacteurs et Instruments du cœur (neutronique, mesure de flux, température, cycle des combustibles et de maintenance …). Préalablement à cette expérience « Nucléaire », j’ai exploré le monde « Ferroviaire » à la SNCF grâce à des stages à Paris et Lyon. 

Passionné d’échecs et de badminton depuis l’enfance, j’essaye de conserver cet équilibre si cher à Rabelais : « mens sana in corpore sano » (« un esprit sain dans un corps sain »).

  • Comment avez-vous été amené à animer une conférence avec le gouverneur de la Banque de France ?

Très simplement. Madame Lyagoubi, la responsable du MS Ingénierie Financière, a proposé aux étudiants du programme de co-animer une conférence avec le gouverneur de la Banque de France. J’ai tout de suite saisi cette opportunité unique en lui faisant part de mon engouement et de mon enthousiasme.

  • Comment avez-vous vécu cette opportunité ?

Ce fut une expérience très enrichissante intellectuellement. Je l’ai très bien vécue malgré une appréhension normale de prise de parole en public devant un auditoire de qualité composé de plusieurs centaines de personnes

  • Qu’avez-vous retiré de cette expérience ?

Un grand nombre d’enseignements. J’ai appris que la clé d’une conférence réussie est un subtil mélange entre différents éléments :

- Un animateur objectif en tout temps
- Qui respecte le public et les idées proposées sans porter de jugement
- Qui est dynamique et enthousiaste, et qui arrive à partager sa motivation afin de susciter pleinement la participation du public et ce jusqu’à la fin
- Un animateur préparé … vraiment préparé
- Des intervenants de qualité
- Une conférence sur un sujet qui s’inscrit dans une dynamique sociétale actuelle

Le fait de rencontrer et de dialoguer avec des personnes brillantes est très stimulant intellectuellement et conduit forcement à donner le meilleur de soi- même pour être le moins possible en décalage.

  • Revenons sur le programme. Pourquoi avoir choisi le MS Ingénierie Financière d’emlyon business school ?

Le choix de poursuivre ma scolarité directement après un diplôme d’une grande école d’ingénieur a été une vraie question. Par opposition au grand nombre d’ingénieurs qui viennent bien souvent chercher une compétence « Business » avec un MBA aux alentours de 30-35 ans, j’ai choisi d’acquérir cette double compétence très tôt.

J’ai opté pour emlyon business school parce qu’elle est, à mon sens, la plus « ingénieure des écoles de commerce ». J’ai choisi le MS Ingénierie Financière parce que je me suis rendu compte qu’il formait des professionnels de la finance opérationnels très rapidement, il suffisait de regarder les postes occupés par les anciens élèves.

La reconnaissance internationale (Classement SMBG) a été également un plus. Certains anciens de l’Ecole des Mines sont passés par ce MS et m’ont confirmé la réelle plus-value de ce programme en termes d’employabilité par rapport à ingénieur pur ou un financier pur.

  • Quels ont été les points forts de votre expérience au sein de ce MS?

La diversité des profils est un point fort indéniable qui émule et stimule lors des travaux de groupe. À ce propos, les nombreux travaux d’équipes et mises en situations professionnelles sur des cas concrets permettent de mettre en pratique des concepts souvent très théoriques, ce qui est très utile.

Les intervenants sont pour la plupart des professionnels en activité. Les cours magistraux sont ainsi très connectés à la réalité et remplis d’exemples concrets.

  • Pensez-vous que ce MS va vous aider dans la réalisation de votre projet professionnel ? Et si oui, comment ?

Au cours de mes diverses expériences en conduite de projets, j’ai souvent été restreint par des composantes financières. C’est pourquoi, je me suis intéressé aux problématiques financières et particulièrement aux problématiques de haut de bilan.

En effet, il me semble important pour un ingénieur d’une part de maîtriser et d’autre part de comprendre les éléments financiers régissant en partie la stratégie d’une société.

Dans le cadre de mon projet professionnel, j’aimerais intégrer un cabinet de conseil en stratégie d’entreprise. Grâce à ce MS, je pense pouvoir apporter désormais de meilleurs conseils mais aussi mieux comprendre la majorité des paramètres influant sur une stratégie d’entreprise.

  • Quels conseils donneriez-vous aux futurs étudiants du MS Ingénierie Financière ?

Un tel investissement, en termes de temps et d’argent, nécessite une réelle réflexion sur son projet professionnel. Je conseille donc à tous les candidats de vraiment se renseigner et ne pas hésiter à questionner les professionnels en activité dans le secteur visé, les étudiants sortis du MS mais également les anciens du MS ayant suivi des voies moins traditionnelles lorsqu’ils pensent qu’ils ne sont pas faits pour ce dernier.

Quelques photos de la conférence du 29 mars

De gauche à droite : Remy Guyot - étudiant MS Ingénierie Financière, François Villeroy de Galhau – Gouverneur de la Banque de France, Victor Renaud – étudiant MS Ingénierie Financière

Crédit photo : Philippe Schuller

Accès aux archives


Flux RSS Actualités
Flux RSS Evénements