Nous utilisons des cookies afin d'optimiser la conception et la performance de nos sites internet. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus sur nos cookies et la manière dont nous les utilisons.

Actualités et Événements...

Retour aux Actualités 11/04/2017

Antoine, étudiant au sein du parcours I.D.E.A., explique et revient sur l’expérience du Projet P2

Le projet P2 est à présent terminé. Ce projet aborde la méthodologie de projets par phase, selon la pratique du Design Thinking. Réalisé en groupe, ce projet permet aux étudiants de maîtriser l’organisation d’un projet,  construire des hypothèses de travail à partir d‘un travail de veille, comprendre les enjeux, maîtriser les processus de conception et de matérialisation, intégrer la gestion opérationnelle et communiquer et valoriser le projet.

Antoine Pin, étudiant au sein du Programme Grande Ecole – Parcours I.D.E.A. revient sur ce projet et sa propre expérience.

« Et voilà.... P2, c'est terminé ! Et quelle expérience ! 
Les sept groupes de travail ont travaillé d'arrache-pied pour proposer des projets variés !

Cette année, le thème principal était « l'indépense productive » et nous avons exposé dans le cadre de la Biennale Internationale du Design de Saint Etienne dont le thème était : "Working promesses, les mutations du travail". 
Après quelques mois de veille, étape cruciale dans le projet P2, nous avons visité la biennale avec toute la promotion. Les inventions étaient complètement folles, mais vraiment pensées. 
L’exposition de nos projets se déroulait aux Subsistances (comme pour l’exposition du Projet Lumière – P1). Et nous avons eu un certain succès !  

Après nos recherches sur le travail et ses mutations, nous sommes arrivés à la conclusion que les changements dans les entreprises impliquaient souvent un frein. La variation du quotidien peut désorienter les salariés dans les structures. Le management du changement devient alors un véritable métier ... »

Pour exemple, Antoine et son groupe composé de 5 étudiants ont décidé de travailler sur le sujet : intégrer des espaces de travail dans des espaces agricoles. Il s’agissait d’un projet durable, bio, local et gratuit destiné à démontrer que l’autosuffisance alimentaire d’un quartier est possible en pleine ville.  

Il consistait à proposer de l’aménagement d’espace, du paysagisme aussi bien d’intérieur que d’extérieur. Pour ce faire, ils se sont basés sur le fait que la nature est mouvante et qu’il  y a de plus en plus de jeunes qui s’intéressent à la nature, aux fermes et à la permaculture et ils ont développé un concept de bureau sous forme de jardin.  

Accès aux archives


Flux RSS Actualités
Flux RSS Evénements