Nous utilisons des cookies afin d'optimiser la conception et la performance de nos sites internet. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus sur nos cookies et la manière dont nous les utilisons.

Actualités et Événements...

Retour aux Actualités 30/06/2016

Ubérisation de la société ou innovation disruptive ?

Ubérisation et disruption sont des termes que l’on voit apparaitre dans tous les articles économiques du moment. Victimes de leur succès, ces deux termes sont souvent associés alors qu’ils ont pourtant des significations différentes. Le néologisme Ubérisation fait référence à la progression fulgurante de la célèbre entreprise californienne Uber et de la transformation accélérée du secteur. En quelques années, elle est arrivée à faire remettre profondément en question le modèle des taxis dans des dizaines de pays différents. La disruption née, elle, d’une innovation en rupture avec le marché actuel. Plusieurs entreprises en sont aujourd’hui le modèle, comme AirBnB ou encore Blablacar.

Qu’est-ce qu’une innovation disruptive ?

Clayton Christensen explique, dans un article de la Harvard Business Review, qu’une innovation de rupture décrit un processus engagé par une entreprise agile de petite taille pour contester avec succès le business model de grands groupes. Et ce, généralement à partir d’une offre simplifiée proposant un service de qualité, répondant à un besoin. La plateforme communautaire de location et de réservation Airbnb entre dans la catégorie des entreprises disruptives. Son offre de location d’appartements de particuliers est différente des hôtels classiques et ses derniers peuvent difficilement s’aligner sur ses pratiques. À contrario selon Philippe Silberzahn, une opportunité de rupture, pour un acteur en place, “ nécessite pour en tirer parti un modèle d’affaire différent de son activité actuelle, le modèle d’affaire étant défini comme la proposition de valeur et le modèle de profit ainsi que les ressources, processus et valeurs nécessaires pour les mettre en oeuvre.”

Bien que très souvent associé aux entreprises disruptives, Uber n’en est pas un vrai modèle. En effet, le développement impressionnant de l’entreprise californienne est basé sur des succès financiers et stratégiques. “Uber est clairement une innovation de nouveau marché” souligne Philippe Silberzahan. Nous ne sommes pas ici en présence d’une offre simplifiée ou low-cost du service des taxis. Uber propose une amélioration de l’offre existante avec une application mobile permettant de réserver un chauffeur en quelques secondes et un meilleur service. Le marché des taxis ultra-régulé et les différentes règles que la profession s’est imposée à elle-même ont permis à Uber d’entrer sur le marché en laissant les taxis dans l’incapacité de réagir.

Cliquez ici pour lire l'article en entier !

Accès aux archives


Flux RSS Actualités
Flux RSS Evénements